DÉSIRER DANS LES CHAMPS DE RUINES: LE CONCEPT DE PULSION DE MORT MACHINIQUE CHEZ DELEUZE ET GUATTARI

Fabrice Jambois

Resumo


Le concept de « pulsion de mort », que Deleuze juge, avec les concepts de castration et d’Œdipe, parmi les plus « tristes » et « monotones » dans la psychanalyse, marque le point d’acmé, illustré par la figure de Thanatos luttant contre Eros dans la gigantomachie qui clôt le Malaise dans la culture, de la vision « molaire » et biaisée à laquelle conduit le développement de l’option herméneutique retenue par Freud à partir de la Traumdeutung. En 1973, dans le « bilan-programme », postface à L’Anti-Œdipe, Deleuze et Guattari affirment pourtant la présence agissante d’une pulsion de mort machinique à l’intérieur de la vie du désir1 . Comment se réapproprient-ils le concept freudien de pulsion de mort ? Quelles mutations conceptuelles profondes cette réappropriation implique-t-elle ?

Texto completo:

PDF

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


Direitos autorais 2019 Fabrice Jambois