DE LA DIFFICULTÉ DE PERCEVOIR LE TRAGIQUE

Amélie Mons

Resumo


Cet article vise à revenir sur une des toutes premières notions étudiées par Clément Rosset : le tragique. Tout en s’appuyant également sur d’autres de ses ouvrages postérieurs à La philosophie tragique, la réflexion se centrera sur la question de la perception du tragique ; perception, à première vue, peu attrayante. L’on s’intéressera ici aux subterfuges inventés par l’esprit pour s’y soustraire ainsi qu’aux conditions de la possibilité même d’une telle perception. En s’aidant des notions plus tardives d’anti-perception et de réel, cet article entend expliquer et continuer la réflexion engagée dans La philosophie tragique. Est faite l’hypothèse ici que si l’on fuit la perception tragique c’est qu’elle nous impose de nous défaire de nos illusions « anti-perceptives » réconfortantes. Un des enjeux principaux sera alors de démontrer en quoi pareille perception peut être désirable.

Palavras-chave


tragique, perception, anti-perception, réel

Texto completo:

PDF

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


Direitos autorais 2019 Amélie Mons