CLÉMENT ROSSET ET LE CINÉMA: DEUX OU TROIS CHOSES SUR LE RÉEL

Thibaut Larue

Resumo


Il s’agira d’inscrire une description de l’expérience cinématographique, à la fois du point de vue du spectateur et du créateur, dans l’horizon plus large de la philosophie de Clément Rosset, à partir d’une sélection de textes qu’il a lui-même consacrés à la question. L’ambition sera double: d’une part, nous nous proposerons d’évaluer l’éventuelle capacité du cinéma à toucher le réel, à en faire voir quelques bribes; d’autre part, et plus généralement, nous tenterons d’esquisser la possibilité d’une esthétique dans l’oeuvre de Rosset, à l’aune du noyau de celle-ci, à savoir la théorie de la singularité du réel et la critique de ses doubles. La finalité de nos recherches sera du même coup dirigée vers une ébauche de définition d’une esthétique tragique, à travers la philosophie rossetienne, l’analyse du cinéma, et la mise en exergue des particularités qui circonscrivent la singularité de celui-ci.

Palavras-chave


Clément Rosset, art, esthétique, cinéma, hasard, réel

Texto completo:

PDF

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


Direitos autorais 2019 Thibaut Larue