Parménide par lui même

Nestor Cordero

Resumo


        Pour connaître la pensée d'un philosophe, la méthode la plus sûre est de lire ce qu'il a écrit. Dans le cas des présocratiques, cependant, une lecture directe et sans intermédiaire des textes est presque impossible, car la grande majorité des œuvres de cette période ont disparu. Nous proposons la procédure méthodologique suivante concernant les présocratiques en général, et Parménide en particulier : Une fois qu'une citation retrouvée ("fragment") est confirmée comme authentique, il faut d'abord s'y attacher et essayer d'en tirer le sens le plus riche possible. Ce n'est que par cette procédure que l'on peut comprendre l'auteur par lui-même. La deuxième étape consiste à rechercher s'il y a dans un commentateur des éléments conformes au texte original qui sont susceptibles de l'enrichir.

        Dans ce travail, nous considérons d'abord Parménide dans son milieu philosophique, puis nous exposons le contenu des fragments retrouvés de son Poème. Il en ressort un Parménide qui diffère à bien des égards fondamentaux de celui dépeint par Aristote et son école. À partir de l'analyse de ces fragments, débarrassés des hypothèses aristotéliciennes et simpliciennes,  nous proposons un nouvel ordre de lecture des fragments.

 


Palavras-chave


Parménide, réception, Aristote, Simplicius, doxa, le fait d’être, ordre de lecture, poésie didactique

Texto completo:

PDF (Français (France))

Referências


BALTUSSEN, Han. Philosophy and Exegesis in Simplicius: The Methodology of a Commentator. London: Duckworth, 2008.

CORDERO, Néstor-Luis. “L'invention de l'école éléatique (Platon, Sophiste, 242d).” In Études sur le "Sophiste" de Platon, ed. P. Aubenque, 91-124. Naples: Bibliopolis, 1991.

CORDERO, Néstor-Luis. “La aristotelización y platonización de Parménides por Simplicio.” Argos 38 (2015): 32-51.

CORDERO, Néstor-Luis. “La Déesse de Parménide, maîtresse de philosophie.” In La naissance de la raison en Grèce, ed. Jean-François Mattéi, 207–14. Paris: Presses universitaires de France, 1990.

CORDERO, Néstor-Luis. “Simplicius et l’école éléate." In Simplicius, sa vie, son oeuvre, sa survie, ed. I. Hadot, 166-182. Berlin/New York: Walther de Gruyter, 1987.

CORDERO, Néstor-Luis, tr. Le Sophiste. Paris: GF-Flammarion, 1993.

ESTIENNE, Henri. Poesis philosophica. Geneva, 1573.

FÜLLEBORN, Georg G. in Fragmente des Parmenides. Züllichau: F. Frommann, 1795

KURFESS, Christopher John. Restoring Parmenides’ Poem: Essays toward a New Arrangement of the Fragments based on a Reassessment of the Original Sources. University of Pittsburgh, 2012.

LAFRANCE, Yvon. La théorie platonicienne de la doxa, Montréal/París: Bellarmin/Les Belles Lettres, 1981.

LICCIARDI, I. A. Critica dell'aparente et critica apparente. Simplicio interprete di Parmenide nel Commentario al De Caelo di Aristotele.Sankt-Augustin: Academia, 2017.

LICCIARDI, I. A. Parmenide tràdito, Parmenide tradìto nel Commentario de Simplicio alla Fisica di Aristotele. Sankt Augustin: Academia, 2016.




DOI: https://doi.org/10.47661/afcl.v14i27.38774

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


Direitos autorais 2021 Anais de Filosofia Clássica

 

Creative Commons License esta obra está licenciada sob uma Licença Creative Commons.