Une "prose de diamant": formes et valeurs de la prose dans "Une saison en enfer"

Jean-Nicolas Illouz

Resumo


Dans le portrait de Rimbaud qu’il publie dans Les Hommes d’aujourd’hui, Verlaine désigne Une saison en enfer comme une « espèce de prodigieuse autobiographie psychologique », et il ajoute qu’elle fut « écrite dans cette prose de diamant » en laquelle il voit la « propriété exclusive » de Rimbaud. La phrase de Verlaine a été souvent commentée ; elle nous servira ici de fil rouge pour définir, à la faveur d’une image, non seulement ce qui fait intrinsèquement la poéticité de la prose de Rimbaud, mas encore ce qui fait sa « valeur » dans l’horizon toujours plus ouvert de sa réception et de son historicité.


Palavras-chave


Prose de diamant ; trouver une langue ; Une saison en enfer ; Arthur Rimbaud

Texto completo:

PDF


DOI: https://doi.org/10.35520/diadorim.2020.v22n1a31796

Apontamentos

  • Não há apontamentos.



Indexadores e bases bibliográfcias:
Google Scholar  LivRe  DRJI Base EZB  WorldCat Kubikat InfoGuide HNU 


Licença Creative Commons
A Revista Diadorim utiliza uma Licença Creative Commons Atribuição-NãoComercial 4.0 Internacional.